Sortir à Chartres

Connaître les ressources

Les archives contemporaines constituent la partie administrative du fonds, mais sont également une source indispensable pour la compréhension de l’activité de la Ville et des services municipaux depuis 1940. 

Constituées des documents postérieurs au 10 juillet 1940, elles proviennent des versements de tous les services et établissements publics de la ville.

Aujourd’hui instruments de décision et preuves administratives, elles constituent les sources historiques de demain. 

Une cotation spécifique

Le volume et l’accroissement des archives contemporaines ont conduit à l'abandon du cadre de classement alphabétique au profit d’un classement continu. Chaque versement de dossiers administratifs par les services municipaux est accompagné d'un bordereau qui énumère le contenu des articles.
La cote associée aux archives contemporaines est la lettre W.

Actuellement, près de 2 km linéaires sont occupés par les archives contemporaines.

Le magazine municipal

Les Archives municipales conservent également l’ensemble des numéros du magazine municipal depuis 1962. Une collection reliée est disponible pour la consultation en salle de lecture.

Les Archives de Chartres possèdent près de 2,5 km linéaires de documents historiques des périodes ancienne, moderne et contemporaine. Vous y trouverez également de nombreuses affiches, photographies et documents audiovisuels. 


Les archives antérieures à 1940, un cadre de classement atypique

En l’absence d’un cadre méthodique uniforme qui n’existait pas, Lucien Merlet, archiviste départemental, adopta en 1857 un système de classement nouveau « susceptible d’embrasser à la fois les pièces anciennes et modernes ». Ce système de classement est toujours en vigueur aujourd’hui à Chartres.
Ainsi, les archives anciennes (antérieures à 1790) et modernes (de 1790 à 1940) se trouvent mélangées dans un vaste ensemble coté de A à V. Ces lettres ne renvoient pas toujours au cadre de classement officiel.

En outre, le principe primordial de « respect des fonds » n’est pas toujours respecté. On prendra donc soin, pour chaque sujet d’étude, de tenter d’embrasser des pistes de recherches les plus larges possible.

La charte de franchise : le plus vieux document des Archives

La pièce la plus ancienne conservée aux Archives municipales date de 1297 : c’est la charte de franchise de la Ville qui constitue en quelque sorte l’acte fondateur de l’administration municipale.  Les registres paroissiaux et d’état civil de la Ville sont également conservés en intégralité depuis 1526 pour la paroisse la plus ancienne. Les registres de plus de 100 ans sont conservés par les archives et les registres récents au service de l’État civil (Formalités administratives).

Le Conseil général d’Eure-et-Loir a mis en ligne les registres antérieurs à 1902 sur son site internet.

Le cadre de classement

  • A : Lois et actes du pouvoir central ;
  • B : Actes de l’administration départementale ;
  • C : Actes de l’administration municipale ;
  • D : Administration communale ;
  • E : État civil ;
  • F : Population – Économie sociale – Statistiques ;
  • G : Contributions ;
  • H : Affaires militaires ;
  • J : Police communale ;
  • K : Élections et personnel ;
  • L : Comptabilité communale ;
  • M : Propriétés communales ;
  • N : Travaux communaux ;
  • O : Voirie ;
  • P : Instruction publique ;
  • Q : Assistance ;
  • R : Affaires religieuses ;
  • S : Affaires politiques ;
  • T : Affaires judiciaires ;
  • U : Commerce et agriculture ;
  • V : Divers.

Les archives iconographiques, audiovisuelles et les fonds privés

Les documents iconographiques, aussi appelés documents figurés, sont classés dans la série Fi, car leur conservation nécessite un traitement particulier.

Les sous-séries se déclinent ainsi :

  • 1 Fi : Affiches ;
  • 2 Fi : Photographies ;
  • 3 Fi : Cartes et plans.

La collection d’affiches est essentiellement composée des documents ayant été placardés en Mairie, du fait de l’obligation d’information des citoyens qui incombe à la municipalité. Le fonds d’affiches commence sous l’Ancien régime et s’accroît encore de nos jours.

Les photographies sont de diverses natures : bâtiments, services, quartiers, visites de chefs d’Etat et de personnalités, etc.

Les cartes et plans concernent la voirie mais également des bâtiments privés ou publics.

Il existe également de très nombreux documents iconographiques qui sont conservés à la Médiathèque de Chartres.

Les archives audiovisuelles comprennent tous les documents audio, vidéo ou sur support numérique, et leur conservation nécessite leur classement dans une série à part.

On peut mentionner l’existence des enregistrements audio puis vidéo des séances du Conseil municipal, mais également quelques films numérisés tels qu’un document sur la Libération de Chartres.

De plus en plus, des CD viennent enrichir les fonds… le premier site internet de la Ville est ainsi archivé !

Les fonds privés recouvrent les documents entrés aux Archives municipales sous forme de dons, de legs, de dépôts, ou d'achats. Elles représentent une source complémentaire des fonds institutionnels. Ces documents sont très précieux car ils donnent un éclairage différent tant sur l’histoire locale que sur celle de la collectivité.

L’ensemble de ces fonds privés est coté en série II.

Dons et legs :

Le don et le leg sont les formes juridiques les plus courantes. Les documents ainsi offerts à la Ville sont souvent le fruit de collections. Les documents sont extrêmement variés : manuscrits, livres, revues, affiches, photographies… Les papiers de famille sont également une ressource intéressante et rare qui pourra, à terme, intéresser le plus grand nombre.

Dépôts :

Le dépôt est privilégié par des organismes ou des particuliers qui ne peuvent assurer la conservation matérielle de leur patrimoine mais qui souhaitent en rester propriétaires. Une convention entre le déposant et la ville spécifie les conditions du transfert ainsi que les modalités de consultation et, éventuellement, de reproduction pour les chercheurs.

Acquisitions :

L'achat de documents d’archives se fait le plus souvent en salle des ventes.

Fermeture exceptionnelle des Archives

Le service des Archives sera fermé du 26 au 30 décembre 2016. Au cours de cette période vous pouvez adresser vos demandes par e-mail à archives@remove-this.agglo-ville.chartres.fr. Elles seront traitées à partir du 2 janvier 2017, date de réouverture du service.