Sortir à Chartres

Le suffrage universel direct à 50 ans.

Le 6 novembre 1962, la loi relative à l’élection du Président de la République au suffrage universel est adoptée. C’est donc l’occasion pour les Archives municipales de se replonger dans l’histoire de l’élection du premier Président de la Vème République.

La constitution de la 5e République, datant de 1958, prévoyait l’élection du Président de la République par un collège d’électeurs d’environ 80 000 personnes.
En 1962, Charles de Gaulle, élu par ce collège de grands électeurs, prend l’initiative d’organiser un référendum visant à consulter les français sur l’élection au suffrage universel direct du Président de la République.

 

62,25% DES FRANÇAIS VOTENT "OUI"

 

Ce référendum se déroule le 28 octobre 1962 et il en résulte une majorité de "Oui" (62.25 %). Suite à cette consultation, le Parlement adopte la loi organique qui modifie le Code électoral et la Constitution le 06 novembre 1962.
La première élection du Président de la République au suffrage universel direct masculin et féminin se déroule les 5 et 19 décembre 1965. C’est un changement majeur dans la vie politique française, puisque l’ensemble des citoyens peut choisir directement son représentant. Il y avait bien eu une élection du Président de la République, Louis-Napoléon Bonaparte, en 1848, mais il s’agissait d’une élection au suffrage universel direct masculin.

 

LES RÉSULTATS À CHARTRES DE CETTE PREMIÈRE ÉLECTION


Chartres était à l’époque divisée dans deux cantons –Nord et Sud – qui réunissaient  respectivement 7893 et 10571 électeurs. En tout, 18464 Chartrains étaient inscrits sur les listes électorales en 1965.
On trouvait au total 11 bureaux de vote, répartis sur le territoire de la ville. Chaque électeur était affilié à un bureau en fonction de sa place, par ordre alphabétique, dans la liste électorale.
Le 5 décembre 1965, c’est le premier tour de l’élection présidentielle. Les Chartrains peuvent choisir entre 6 candidats : Marcel Barbu, Charles de Gaulle, Jean Lecanuet, Pierre Marcilhacy, François Mitterrand et Jean-Louis Tixier-Vignancour.

 

Le premier tour.

CandidatNombre de voix à Chartres% des suffrages exprimésscore national
Charles de Gaulle (Union pour la Nouvelle République - Union du travail)758348,2 %44,65 %
François Mitterrand (Convention des institutions républicaines, investi par la SFIO)423326,8 %31,72%
Jean Lecanuet (Mouvement républicain populaire)271417,3 %15,57 %
Jean-Louis Tixier-Vignancour (Sans étiquette - extrême droite)8165,2 %5,20 %
Pierre Marcilhacy (Parti libéral européen)2551,6 %1,71 %
Marcel Barbu (Sans étiquette - gauche)1450,9 %1,15 %

Parmi ces candidats, sont qualifiés pour le second tour Charles de Gaulle avec 48.2% des voix et François Mitterrand qui en obtient 26.8%.

 

Le second tour se déroule le 19 décembre 1965. A son issue, c’est Charles de Gaulle qui sort vainqueur à Chartres et sur le plan national.

CandidatNombre de voix à Chartres% des suffrages exprimésscore national
Charles de Gaulle (Union pour la Nouvelle République - Union du travail)896559,17 %55,2 %
François Mitterrand (Convention des institutions républicaines, investi par la SFIO)601840,83 %44,8 %

 

Les Archives municipales conservent les dossiers de toutes les élections qui ont eu lieu depuis la Révolution française, qu’elles soient locales ou nationales.
Sources AM : 403 W 4 ; 407 W 10.